Luxembourg Le premier Trail du Jambon a laissé des traces, notamment sur un 33 km avec 1.700 m de dénivelé positif

Les organisateurs du premier Trail du Jambon, à Membre-sur-Semois (Vresse-sur-Semois), n’ont pas lésiné sur les difficultés samedi. Figures extrêmement bien connues dans le monde du trail, une discipline dans laquelle ils excellent, Tanguy Berte et Geoffrey Lallemand, qui organisent aussi le non moins difficile Trail de La Roche à Minguet, ont d’entrée sorti les grands plats.

En l’occurrence un 33 km avec 1.700 m de dénivelé positif, un 16 km avec 1.000 m et un 9 km avec 350 m. Trois parcours qui ont fumé les cuisses et mollets de 750 traileurs. Fumé, c’est bien le mot, d’autant que la chaleur a, si besoin en était, encore épicé un peu plus le tout.

Les représentants namurois ont plutôt fait bonne figure sur leur territoire, dont Guillaume Sépulchre. Sur les murs d’un 16 km pris d’assaut par 286 participants, la plus grosse participation des trois distances, le traileur d’Emptinne a décroché une remarquable 3e place, à 3 minutes à peine du Français Capelli, vainqueur en 1h36. Guillaume Sépulchre s’offre un deuxième podium cette saison, après sa 3e place au Trail nocturne de la Chandeleur (Malonne), sur 18 km.

Chez les dames, Claire Avril, de Saint-Marc (Namur), a fait encore mieux, en s’adjugeant ni plus ni moins que la victoire au nez de 81 autres traileuses. Les Luxembourgeois, ou plutôt les Luxembourgeoises n’ont pas été en reste non plus à deux foulées de chez elles. Les Gaumaises Caroline Rijs, sur 33 km, et Aline Raty, sur 16 km, ont en effet chacune terminé 3e.

Certes fumées comme tous les autres participants à ce premier service du Trail du Jambon, dont tous réclament déjà toutefois un nouveau morceau en 2019 !