Luxembourg L’école maternelle libre autonome de Sterpenich cherche encore des élèves

Dans le village de Sterpenich, à quelques mètres de la frontière luxembourgeoise, l’école maternelle libre autonome cherche encore au moins deux élèves pour poursuivre ses activités. Sinon, l’école fermera ses portes. " L’école est en sursis. Il faut continuer la belle histoire. Nous avons déjà dix élèves mais il faut encore en envoyer minimum deux autres avant la mi-septembre. Ce serait dommage qu’elle ferme car l’école anime notre village. Aidez-nous, ainsi que Madame Vinciane pour que notre école ne ferme pas ", peut-on lire depuis mardi sur les réseaux sociaux. Un message relayé par les parents des dix élèves concernés.

Cela fait donc trente ans que Vinciane Oswald gère ses classes de maternelle. Elle n’a connu qu’un seul établissement dans sa carrière et n’a jamais vécu pareille situation. Le stress commence à monter. "En réalité, c’est la troisième fois qu’une telle situation arrive. Mais d’habitude, on le sait déjà dès le mois de juin et on trouve rapidement des candidats. Cette fois, les délais d’inscription se raccourcissent au fil des jours et on doit donc lancer un appel. Pourquoi en est-on arrivé là ? L’an dernier, j’avais vingt enfants mais neuf d’entre-eux sont partis en primaire. Cet été, une famille a déménagé. Je me retrouve donc avec dix bambins à l’heure actuelle."

Quand on sait que durant les meilleures années, la classe de Madame Vinciane pouvait parfois accueillir plus de cinquante enfants, on se dit que la récente réforme luxembourgeoise en matière de précocité a eu un effet négatif pour les écoles maternelles ne disposant pas ensuite de classes primaires. "Avant, un couple de Luxembourgeois pouvait mettre son enfant dans une crèche luxembourgeoise lorsqu’il avait 4, voire 5 ans dans certains cas. C’est pourquoi la plupart des gens nous les envoyaient ici lorsque leur enfant avait deux ans. Mais une réforme est passée par là il y deux/trois ans. Les Luxembourgeois peuvent désormais rentrer en maternelle dès l’âge de trois ans. Vous comprenez pourquoi le quota d’élèves a diminué dans notre école. Avant, je pouvais presque avoir deux classes entières, rien qu’avec des enfants luxembourgeois", conclut-elle. Tout n’est pas perdu. La deadline est fixée au 15 septembre.

École maternelle de Sterpenich : rue de Kleinbettingen 5 (95,87 km) 6700 Sterpenich, Luxembourg, Belgium 063 23 52 82

L.T.