Luxembourg Tout le monde veut habiter Arlon, si proche de Luxembourg. Cet attrait a ses avantages, ses revers et bouscule l’identité de la ville. Les locaux rêvent surtout que leur commune attire pour ce qu’elle est.

"On a parfois la fâcheuse impression de vivre par procuration. L’étrange sentiment qu’Arlon existe parce qu’elle était sur la voie romaine qui reliait Reims, à Trêves ; qu’on y passe aujourd’hui parce que c’est sur la route des vacances ; qu’elle grandit désormais parce que l’on est proche de Luxembourg. Existe-t-on par nous-mêmes ?" "Vaste question", sourit le bourgmestre Vincent Magnus (CDH) quand il s’interroge sur ce qu’est être arlonais.

(...)