Luxembourg Les jeunes athlètes dampicourtoises ont pris la 8e place

Les attractions de l'interclubs national à Dampicourt s’appelaient Berings, Bollingo, Zagré et, évidemment, Nafi Thiam. C’est sans doute pour cette raison que l’on retrouvait un petit millier de spectateurs pour assister à cette compétition féminine par équipes. Des présences qui ravissaient évidemment les organisateurs de cette journée. "C’est évidemment une belle propagande pour notre sport et pour notre club de pouvoir accueillir un tel plateau", se félicitaient les dirigeants gaumais.

Mais le plus beau cadeau que les athlètes de l’AC Dampicourt pouvaient leur faire, c’était aller décrocher un maintien au sommet de la hiérarchie nationale. Et malgré l’absence de certains éléments clés comme les sœurs Rausch ou encore Laura Leprince, cette jeune équipe à la moyenne d’âge de vingt ans est allée chercher une belle 8e place, à égalité avec Torhout. "On peut vraiment être fières de notre prestation d’ensemble parce que notre équipe est vraiment très jeune et celle qui était alignée pour la première fois a répondu à l’appel", expliquait Justine Brackman qui fait désormais office d’ancienne malgré ses 21 ans à peine. "On a notamment battu le record provincial du 4x400 avec Ophélie Daigmont, Juliette Thomas et Pauline Claude."

Parmi les résultats à épingler, on notera la deuxième place d’Elodie Tshilumba à la hauteur, la troisième de Justine Brackman sur le 400m ou encore les 4es places de Géraldine Davin (Marteau) et de Delphine Jacob (Perche). Ce qui faisait d’ailleurs dire au président Thiry que la relève était assurée pour les années à venir.

Un résultat qui contrastait avec celui de l’équipe masculine qui n’arrivait pas à assurer son maintien parmi l’élite le lendemain. Arrivés au même nombre de points que le Smac, c’est la victoire de Kependa sur le 100m qui reléguait les Gaumais. Ils retrouveront la formation de Bertrix qui a pris la 8e place dans cette division un.