Luxembourg

Leslie Otto et François Hardy, jeune couple d’entrepreneurs d’Houffalize, avaient d’abord travaillé dans l’événementiel.

Il y a dix ans, ils ouvraient leur premier magasin de vêtements Ville neuve à Bastogne. Aujourd’hui, ils comptent six magasins et ont choisi de se diversifier.

Dans quelques jours, ils ouvriront les portes de Pure, une grande épicerie dédiée au bio et au local. Elle se situe rue de Wiltz, entre la station-service et le magasin de jouets. "C’est un projet que nous avions déjà il y a dix ans", confie Leslie Otto. "Nous étions déjà attirés par le secteur du textile et celui du bio. Pendant dix ans, nous avons eu la tête dans le guidon. Nous voulions stabiliser et structurer notre activité avant de nous diversifier."

Les deux Houffalois sont bien conscients que le textile et le bio sont deux secteurs que beaucoup de choses opposent. "Le textile est en passe d’être le secteur le plus polluant de la planète mais, à notre échelle, nous avons toujours multiplié les petites actions pour réduire autant que possible notre impact. Nous trions tous nos déchets, nous proposons des sacs réutilisables quasiment depuis le début de nos activités alors que ce n’était pas encore très répandu, nos autres sacs sont en papier recyclé, nous avons choisi des fournisseurs d’énergie verte, nous refusons catégoriquement de vendre de la fourrure… Dans le secteur, les choses bougent. À notre échelle, comme dans la légende du colibri, nous voulons faire notre part."

Cette contribution va prendre une nouvelle dimension avec l’ouverture de l’enseigne Pure. " Nous proposerons une gamme bio très large sans évincer les producteurs locaux qui respectent la nature sans pour autant être labellisés. Ce qui est local mais pas forcément bio sera clairement identifié." Sur 600 m², Pure présentera un large panel de produits, avec notamment un rayon boulangerie très bien fourni, une belle offre en fruits et légumes, de nombreux produits frais… "Nous aurons aussi des produits moins courants, comme les cosmétiques, la lessive et les produits d’entretien en vrac, un rayon maman et bébé", poursuit Leslie Otto.

L’épicerie ouvrira ses portes dans quelques jours. En septembre, c’est un espace dégustation qui sera intégré au concept. "On pourra y manger des tartines très savoureuses et redécouvrir une cuisine saine et authentique", se réjouit déjà la souriante Leslie Otto.

D.M.