Luxembourg


La scène remonte à mars dernier. Un homme a reçu deux coups de couteau au dos à un arrêt de bus à Bastogne. Il était venu à la rescousse, avec un copain, de deux jeunes filles qu'ils connaissaient. Celles-ci étaient importunées par trois inconnus. Elles ont senti des mains sur leurs fesses. Les esprits se sont échauffés.

Dans l'altercation, un couteau a été sorti. Les jours du blessés n'ont cependant pas été en danger. Tout a été filmé par des caméras de surveillance. Le trio, qui avait pris la fuite, sera appréhendé au centre pour demandeurs d'asile de Ste-Ode où il séjournait. Deux des protagonistes étant mineurs ont été mis à disposition du magistrat jeunesse.

Le troisième, âgé de 23 ans, s'est lui retrouvé devant le tribunal correctionnel de Neufchâteau pour tentative de meurtre et attentat à la pudeur. Le parquet ne retient plus cette seconde prévention car rien ne montre qu'il ait touché les filles. Par contre, pour les coups de couteau, 2 ans de prison sont demandés. A ceci s'ajoute une réclamation de six mois de prison pour un dossier de recel d'armes. La défense écarte, elle, le recel et demande le sursis pour ce dépasse la préventive. Selon son avocat, le prévenu a agi par peur sans autre intention.