Luxembourg La liste du bourgmestre CDH remporte 63 % des voix. Jean-Pierre Lutgen ne siègera pas au conseil

Le résultat des élections communales à Bastogne est sans appel : le bourgmestre sortant, Benoît Lutgen, a remporté son duel contre son frère aîné Jean-Pierre. La liste du bourgmestre CDH a engrangé, selon des résultats encore partiels à l’heure où nous écrivons ces lignes, 63 % des voix contre 32 % pour Citoyens +, la liste emmenée par le CEO d’Ice-Watch.

Si la tendance se confirme, le groupe à tendance CDH décrochera, comme en 2012, 17 des 25 sièges. Les huit sièges devraient être attribués à Citoyens +, les deux autres listes, Alternative(s) et Parti Populaire n’ayant décroché aucun strapontin.

Jean-Pierre Lutgen ne pourra toutefois pas siéger au conseil communal, en raison de son lien de parenté avec le bourgmestre, comme le code de la démocratie le prévoit.

Alors qu’il se disait confiant et serein en début de journée, le manager de l’année a admis son échec à la lumière des résultats et a indiqué qu’il l’assumait personnellement. Il a réagi à sa défaite avec beaucoup de sérénité. Dans son discours face à ses colistiers et sympathisants, il a regretté que les Bastognards aient préféré la stabilité au changement et que la politique, qui s’est professionnalisée, ne laisse plus la place à l’engagement citoyen.

"L’aventure politique est, pour moi, définitivement terminée", a-t-il précisé. "Je n’ai aucun regret. J’ai accepté cela en connaissance de cause. Mon avenir est désormais en dehors de Bastogne."

De son côté, son frère, qui en début de journée doutait de la victoire, a félicité ses troupes pour cette "magnifique victoire" et remercié les Bastognards pour leur confiance. Il a insisté sur les qualités de son équipe qui a œuvré dans le respect de tous et sans attaque personnelle. " Dès demain, nous serons à nouveau sur le terrain pour rendre Bastogne plus forte, plus heureuse, plus attractive, plus belle et plus innovante " a-t-il conclu.

N.L.