Luxembourg L’échevin Philippe Collignon s’insurge contre les propos tenus et rappelle qu’il n’est pas inculpé.

L’officialisation de la candidature de Jean-Pierre Lutgen, pour les élections communales du 14 octobre, a suscité de nombreuses réactions. Son frère, Benoît, bourgmestre de Bastogne, nous a confié que cette situation n’est pas agréable à vivre humainement. " Sur le plan humain, je pense à mes proches, en particulier à mon père, qui n’ont pas demandé cela ", souligne-t-il. " Lors de la présentation de sa liste, Jean-Pierre a évoqué un match de tennis et les sœurs Williams. Les élections communales ne se résument pas à un duel entre deux personnes. Mon frère a des qualités indéniables. Il excelle dans ses activités professionnelles. Je trouve dommage qu’il s’engage dans une démarche aussi agressive à mon égard." Il ajoute que les Bastognards méritent mieux que ce combat entre deux frères.

Quant à l’inculpation et au renvoi en correctionnelle de Jean-Pierre Lutgen, pour deux infractions urbanistiques, si l’intéressé affirme qu’actuellement il n’est plus inculpé car il a interjeté appel, la Ville a fait savoir dans un communiqué qu’elle n’a pas déposé plainte contre lui et qu’elle n’a rien à voir dans cette affaire. Elle renvoie "Olivier Maingain, le président de Défi, à toutes ses déclarations antérieures concernant l’éthique et les inculpations des candidats ou mandataires."

De son côté , l’échevin Philippe Collignon s’insurge contre les propos tenus à son égard par le CEO d’Ice-Watch. "Jean-Pierre Lutgen commence sa campagne électorale par un mensonge", déplore-t-il. "Non, je ne suis pas inculpé et je ne l’ai jamais été, contrairement à lui. Ce qu’il a affirmé aux journalistes est totalement faux." Il rappelle que Jean-Pierre Lutgen a déposé plainte contre lui, mais que, ni le juge d’instruction, ni le procureur du Roi ne l’ont inculpé. Bien au contraire, la chambre du conseil a rendu, fin juillet, un jugement qui le blanchit totalement. "Il tord à nouveau le cou à la vérité, cela devient une habitude", conclut-il.