Luxembourg La situation ambiguë, liée à son statut, est qualifiée de totalement injuste et absurde.

Deuxième score de la liste Horizon neuf, Bernard Lebrun avait été choisi par son groupe pour devenir 1er échevin. Il ne ceindra finalement pas l’écharpe scabinale, ce lundi. En cause, son statut DPPR d’ancien enseignant des écoles communales de Gouvy, soit une mise en disponibilité pour convenances personnelles, précédant la pension.

"Une circulaire ministérielle publiée quinze jours après les élections laisse apparaître qu’il existe peut-être une incompatibilité entre la fonction de conseiller communal et sa DPPR", explique Véronique Léonard, future bourgmestre. "Les avis des instances consultées afin d’éclaircir cette situation divergent : certains affirment qu’il n’y a pas d’incompatibilité, d’autres disent le contraire."

Bernard Lebrun a envisagé de démissionner de sa DPPR pour lever l’incompatibilité mais de nouveau, il a été impossible d’avoir une réponse formelle sur cette option. "Devant cette situation ambiguë, que nous qualifions également de totalement injuste et absurde, nous avons choisi la prudence", poursuit Véronique Léonard. "Nous aurions pu prendre le risque de forcer l’installation de Bernard en tant que conseiller communal mais la situation aurait pu se retourner contre lui, avec un recours à la tutelle, voire même une action au pénal. Nous avons donc fait le choix de démarrer sur une situation claire, ce qui nous permet de savoir où nous allons, et de mettre toute notre énergie directement à travailler pour la commune."

Bernard Lebrun va donc œuvrer au sein de l’action sociale. Il sera conseiller de CPAS dès janvier, lors du renouvellement de cette instance, et lorsqu’il sera pensionné, probablement en mai 2019, il rejoindra le collège communal en tant que président du CPAS. Ce lundi, c’est Marine Winand, 7e score de la liste, qui rejoindra au collège Michel Marenne et Raphaël Schneiders. Quant à Isabelle Lemaire, annoncée comme présidente du CPAS, elle occupera cette fonction jusqu’en mai, date à laquelle elle cédera sa place à Bernard Lebrun et deviendra échevine.

Nadia Lallemant