Luxembourg L’organisation du trail du 20 mai a été maintenue. Les activités estivales sont supprimées

Le centre d’accueil pour candidats réfugiés de La Baraque de Fraiture, ouvert, comme ceux de Stockem et de Sainte-Ode, en 2015, fermera-t-il en juillet ? Les gestionnaires ont, en tout cas, supprimé toutes les activités inscrites au planning des mois de juillet et d’août, comme l’excursion à Chassepierre.

"La dernière activité organisée par le centre de la Croix-Rouge se déroulera le 20 mai prochain, précise un organisateur. Il s’agit de la 2e édition du trail de La Baraque de Fraiture dont le centre de ski sera le point de départ. Deux parcours de huit et de vingt kilomètres seront proposés."

Le centre salmien a comme particularité d’être réservé aux mineurs non accompagnés. Ils sont encore une trentaine à y résider. Scolarisés dans des écoles secondaires à La Roche-en-Ardenne, Trois-Ponts, Vielsalm et au CEFA de Liège, ils pourront terminer leur année scolaire. Le personnel espère qu’ils seront transférés vers un autre centre au début des vacances d’été, pour qu’ils puissent s’inscrire, avant la rentrée de septembre, dans un autre établissement scolaire.

Au centre d’accueil de Sainte-Ode, où 250 personnes résident actuellement, la directrice souligne que le planning de 2018 est maintenu et que la date de fermeture n’est pas encore connue. " Ce lundi, onze nouveaux résidents, soit deux familles originaires de Palestine, ont été accueillis. Nous n’aurons aucune information avant le 15 mai."

À Stockem, le directeur adjoint, Stéphane Wilkin, garde l’espoir que le centre d’accueil de la Croix-Rouge soit maintenu. "Nous ne connaissons pas la date de fermeture et nous restons mobilisés pour héberger dignement 300 résidents. La fête de fin d’année scolaire, le 30 juin, sera ouverte à tous."

Le bourgmestre d’Arlon , Vincent Magnus, qui a pris l’initiative de la motion pour le maintien du centre, reste persuadé que les arguments mis en avant, notamment le faible coût de fonctionnement, seront entendus.

Nadia Lallemant