Luxembourg

Elle a attiré 203.852 visiteurs, soit une baisse de 3,9 % par rapport à l’année dernière.

La 84e Foire agricole de Libramont n’a pas été épargnée par la vague de chaleur. Les températures élevées, surtout le premier jour, ont eu des répercussions sur la fréquentation et sur le travail des services de secours. En quatre jours, 203.852 visiteurs ont été accueillis, soit une diminution de 3,9 % par rapport à 2017. «Vendredi, les visiteurs étaient moins nombreux qu’à l’accoutumée. », précise Jean-François Piérard, le président de la Foire. «Les familles avec de jeunes enfants sont restées à la maison. Cette chaleur a causé quelques malaises dans le public. Deux personnes ont été transportées à l’hôpital en raison d’une insolation. Elles y sont restées en observation quelques heures, puis ont pu regagner leur domicile. » Le président de la Foire précise, par ailleurs, que quelques désistements d’éleveurs ont été constatés, en particulier ceux qui devaient parcourir une longue distance en camion avec leurs animaux. 

Quant au choix de la thématique « Qui nourrira nos villes demain ? », il a été, selon Jean-François Piérard, bien compris et bien répercuté. « Nous sommes en train de retrouver une bulle d’optimisme dans le secteur agricole. Dans les allées, on ressentait de la fierté d’être là dans les rangs des exposants. Ils sont, dans l’ensemble, satisfaits de l’édition 2018. » En 2019, le thème de la 85e Foire sera forestier. « Les années impaires, la Foire se prolonge deux jours en forêt, dans la commune de Bertrix. Le thème sera centré sur la filière bois-forêt. Il sera présenté dans les détails dans le cadre du sommet des éleveurs qui se déroulera en novembre. » En attendant, comme tous les quatre ans, l’équipe organisatrice propose, ce mardi à Bras-Haut, la journée de l’herbe. Les matériels de récolte de fourrage y seront présentés dans les conditions réelles de travail.