Luxembourg Il n’a pas hésité à placarder le numéro de plaque d’une voiture où le maître avait enfermé son chien par 35 degrés

Au 39e Gouvy Jazz & Blues Festival, un spectateur, originaire des Pays-Bas, a donné des sueurs froides aux organisateurs et au bourgmestre Claude Leruse, qui donnait un coup de main aux entrées. "En fin d’après-midi, des festivaliers ont alerté les organisateurs, explique le bourgmestre, également échevin du bien-être animal. Alors que le thermomètre affichait 35 degrés, un chien était enfermé dans une voiture au soleil. Le propriétaire ne s’est pas manifesté malgré les appels répétés au micro sur les trois scènes du festival."

Ces appels ont par contre été entendus par un vétérinaire présent dans le public. "L’automobiliste avait laissé une vitre entrouverte, poursuit Claude Leruse. Le vétérinaire a constaté que le chien ne présentait pas de signe de déshydratation. Dans le cas contraire, on aurait brisé une vitre pour sortir le chien de la voiture. En fin de soirée, des festivaliers ont vu l’automobiliste jouer avec son chien mais il ne s’est pas manifesté auprès de l’équipe organisatrice."

Le lendemain , des affiches ont été diffusées sur le site du festival, avec le numéro de plaque de la voiture, immatriculée aux Pays-Bas. "L’objectif était double, précise le bourgmestre. D’une part, entrer en contact avec ce festivalier pour le mettre en garde et lui rappeler que les chiens sont admis sur le site, d’autre part, conscientiser l’ensemble du public au danger auquel on expose un animal en le laissant dans une voiture lorsqu’il fait très chaud."

Le bourgmestre rappelle qu’en début de législature, la commune a conclu un partenariat avec l’ASBL Tierheim Schoppen d’Amblève avec l’objectif de retrouver les propriétaires des chiens errants. "En cinq ans, sept chiens ont ainsi été récupérés et rendus à leur propriétaire, se réjouit-il. Des actions sont également menées pour assurer le bien-être des chats. Des opérations de stérilisation des chats errants sont organisées deux à trois fois par an avec la Société protectrice des animaux de Liège."