Luxembourg L’Union belge leur a attribué des places où on ne pouvait pratiquement rien voir du match

Les supporters de foot sont-ils les vaches à lait de l’Union Belge ? On peut le penser suite à une (mauvaise) histoire que les membres du club de supporters Diabolux ont connu lors du Belgique/Portugal de ce samedi. Ils n’étaient apparemment le seul club de supporters à se plaindre de leur emplacement.

"On avait affrété quatre cars. Nous étions environ 200 personnes, ce qui est quand même pas mal. Comme très souvent, nous étions placés dans la tribune 4… mais cette fois-ci, à hauteur du terrain. Devant nous, un grillage ! Je ne dis pas que tous les supporters n’ont rien vu, mais beaucoup se sont plaints de cet emplacement. On était un peu des bêtes en cage. Il y avait pourtant moyen de nous attribuer un autre emplacement. Il suffisait de voir la tribune en face qui était vide. Mais peut-être était-elle réservée aux supporters adverses. Je ne sais pas…", remarque Freddy Merlot, qui fait partie de l’organisation.

évidemment, Diabolux n’y est pour rien et accepte à chaque fois l’endroit et les consignes que l’Union belge donne. Mais si c’est pour aller voir une rencontre sans pouvoir pleinement en profiter, ce n’est pas acceptable. "Normalement, notre tarif se situe aux environs des 15 euros. Ici, c’était le double. Je ne parle même pas de l’état des parkings avec des trous partout."

D’une manière générale, Freddy Merlot tient à relativiser la chose, mais il profite de l’occasion pour tirer la sonnette d’alarme. Le stade Roi Baudoin n’est plus adapté aux besoins des supporters belges. "C’est la galère pour entrer dans le stade. On perd trop de temps. Et quand on a un problème avec le ticket, il faut ressortir, le (re) valider et encore faire la file. On voyage partout en Europe et je peux vous dire que Bruxelles est le pire endroit pour aller voir un match. Si j’ai un message à faire passer à l’Union belge ? Il fallait être courageux pour aller à Bruxelles (7/8 heures de car en aller/retour). Les supporters soutiennent les Diables mais je sens que l’engouement diminue. Notamment à cause des mauvaises conditions que présente ce stade. Je ne serais pas surpris de voir la fréquentation diminuée, surtout si les Diables ne parviennent pas à briller cet été", conclut-il.

Pour les deux prochains matches, le club des Diabolux a garanti à ses fidèles que les conditions pour regarder la rencontre seront bien meilleures. Ils ont d’ailleurs fait part de leur grief à l’Union belge.

L.T.