Luxembourg Leur trafic de drogue a rapporté environ 90.000 euros

Trois jeunes prévenus (un couple et un homme) sont jugés pour un juteux trafic de drogue dans la région d’Arlon commis entre 2013 et 2015. Le montant de leurs affaires s’élève à environ 90.000 euros. Ils ont notamment vendu certaines substances (marijuana) à des mineurs d’âge. Appelées à la barre, les trois personnes font leur mea culpa devant le juge.

"On ne voulait pas faire de mal. On regrette vraiment. On ne savait pas que ça prendrait une si grande ampleur. Me concernant, je travaille et je n’ai pas envie de perdre mon emploi. Aujourd’hui, on ne veut pas aller en prison et risquer de perdre nos enfants. On s’était lancé dans ce trafic pour d’abord subvenir à nos besoins en matière de consommation ", confie David, l’un des prévenus.

Ce qui surprend dans ce dossier ? Assurément la bonne attitude apparente laissée par les jeunes, lors des différentes audiences. Lorsqu’ils parlent aujourd’hui, on se demande comment ils en sont arrivés là.

La substitut du procureur du Roi Lejeune, s’en étonne aussi et fustige les trois jeunes. " Je ne comprends pas comment vous en êtes arrivés là, mais je souhaite mettre un coup d’arrêt à vos activités. Avez-vous bien conscience des montants que vous avez gagnés en peu de temps (89.140 euros, 8 kilos de marijuana ont été vendus) ? C’est vraiment énorme. C’est rare d’avoir un aussi beau dossier. Dans votre cas, je demande une peine sévère : normalement, on ne peut pas dépasser 5 ans. Mais je souhaite vraiment que vous receviez au moins un an. Pas moins. Je ne vous lâcherai pas et ferai tout pour vous envoyer en prison. Je suis contre une peine de travail mais pas contre un éventuel sursis probatoire. Et évidemment, la confiscation de tous vos biens et des bénéfices engendrés par vos activités ", dit-elle dans son réquisitoire.

L’avocat de la défense insiste sur la prise de conscience qu’ont eu ses clients depuis leur arrestation. Il invoque le sursis probatoire incluant notamment un suivi psychologique par rapport à la prise de drogue. Jugement le 11 juin.

L.T.