Luxembourg

Le Programme Communal de Développement Rural a-t-il été bâclé sans concertation avec les habitants ? Le bourgmestre Michel Jacquet, président de la CLDR, s’en défend ! 

"Contrairement à ce que certains affirment, nous n’avons pas voulu précipiter les choses pour terminer le travail avant les élections communales", réagit-il. " Le PCDR est le résultat de deux ans et demi de réunions auxquelles les habitants ont été étroitement associés."

Le 8 juin dernier, une délégation de la commune d’Erezée a présenté ce 3e PCDR au pôle d’aménagement du territoire où il a reçu un avis favorable. "La composition de la CLDR pourrait être modifiée à la suite des élections communales mais le cas échéant, elle ne pourra balayer d’un revers de main le travail effectué", précise-t-il." En effet, nous disposons, à présent, du cadre qui nous permettra de mener des actions pendant dix ans. Un premier dossier, en l’occurrence l’aménagement de deux logements tremplin, dans l’ancien presbytère de Mormont, est prêt à être présenté. Ce projet pourrait se concrétiser en 2019-2020."

Au total 50 projets, matériels et immatériels, ont été listés. Le réaménagement du centre de Fisenne, la construction d’un hall relais à Briscol, l’ouverture d’un habitat groupé dans la Ferme du CPAS à Amonines ou encore la création de logements dans l’actuelle maison communale figurent dans les cartons, à des degrés de priorité divers. " Les services communaux et du CPAS sont à l’étroit à la maison communale", commente Michel Jacquet. "Le projet de construire un bâtiment moderne et adapté sur le site de la Noiseraie, où la crèche sera inaugurée le 22 juin, se trouve dans nos cartons depuis quelque temps déjà. Dans ce contexte, la CLDR a anticipé en inscrivant dans le lot 3 des logements à aménager dans le bâtiment existant."

Le PCDR va, à présent, être transmis au gouvernement wallon.