Luxembourg


A Erezée, le groupe emmené par Jean-François Collin est en ordre de marche pour les élections communales d’octobre. Le changement de nom de la liste a été opéré dans la continuité. Elle reste placée sous le signe de l’ouverture même si elle compte plusieurs candidats apparentés au CDH. D’Action, elle devient Vivr’Action parce que " les candidats veulent vivre leur commune dans l’action".

Après une cure dans l’opposition, ils veulent, en effet, retrouver la majorité. En 2012, pour la deuxième fois, l’équipe s’était retrouvée en minorité, avec cinq sièges, et ce malgré la présence de René Collin, également candidat à la Province. Le bourgmestre Michel Jacquet et son équipe, fort de huit sièges, avaient rempilé. " Nous voulons décrocher, au moins, deux sièges supplémentaires", précise le chef de file. " Pour atteindre cet objectif, nous présentons aux suffrages une liste équilibrée, tant sur le plan géographique, qu’au niveau des âges et des compétences."
A l’exception de Pierre-Yves Raets, tous les mandataires communaux, en l’occurrence Jean-François Collin, Pierre Bissot, Romain Vanbellingen et Joseph Petron, repartent. Jean-Marie Martin, conseiller au CPAS, ainsi qu’Anita Borlon, déjà candidate en 2012, sont aussi dans les starting block. Les nouvelles têtes ? Justine Gosset, 31 ans, de Mormont, Peterson Adam Henet, 24 ans, de Fisenne, Carole Huberty, 62 ans, de Briscol, Séverine Guissard, 34 ans, de Soy, Stéphanie Moins, 42 ans, de Biron, Jean-François Cornet, 47 ans, d’Amonines et Thomsine Ponsard, 22 ans, de Briscol. Quant au programme électoral, il sera réalisé en étroite concertation avec la population, les associations et les forces vives de la commune, sur base, entre-autres, des réponses au questionnaire distribué aux citoyens, avec, parmi les thématiques, l’appropriation du PCDR par les habitants, un développement économique et un aménagement du territoire concertés.