Luxembourg

Des armes ont été saisies par la police. Ils comparaîtront devant le tribunal correctionnel.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la police a intercepté, à l’entrée d’un bois, dans la commune d’Etalle, une Renault Clio équipée de spots fixes. A son bord, trois braconniers français avec leur matériel, soit une carabine, un fusil, un couteau de chasse et un spray au poivre. Les armes ont été saisies. « Ils ont été privés de liberté avant d’avoir tué du gibier », précise Pierre d’Huart, substitut du procureur du Roi. «

 Aucune carcasse d’animal n’a été retrouvée dans le véhicule. Ils n’avaient pas de permis de chasse. Lors de leur audition, ils ont déclaré qu’ils avaient décidé de braconner sur un coup de tête. Ils n’ont pas d’antécédents judiciaires en Belgique. Ils ont, dès lors, été relaxés. » Les trois français comparaîtront devant le tribunal correctionnel mais le magistrat n’a pas opté pour la procédure accélérée.