Luxembourg

Un arrangement transactionnel est intervenu entre Roby Schintgen et Michel Niedbala.

Le litige entre RS Properties, la société de l’homme d’affaires grand-ducal Roby Schintgen, et la société Golf Optimum, de l’architecte français Michel Niedbala, a pris fin. 

Un arrangement transactionnel est, en effet, intervenu entre les deux parties à la suite de la première décision de justice, en référé, le 23 mars dernier. La demande de l’architecte français avait, pour rappel, été jugée non fondée. 

L’affaire ne sera, dès lors, pas examinée sur le fond, en juin. « Cet arrangement a été pris afin d’éviter la poursuite d’une longue et coûteuse procédure, dans un souci d’apaisement et dans l’intérêt de tous, au-delà même des parties concernées », précise un représentant de RS Properties. 

A la suite de cet accord, il n’existe donc plus aucun obstacle à la poursuite et à la mise en œuvre du projet de golf du château du Bois d’Arlon. 

Roby Schintgen et sa société se réjouissent de pouvoir avancer dans ce projet ambitieux et porteur pour la région d’Arlon. Retrouvez notre reportage complet dans une prochaine édition.