Luxembourg Les listes Ensemble et Écolo affichent clairement leur volonté de défendre la cause animale.

Les photos des candidats aux élections communales qui posent avec un chien pourraient prêter à sourire. En réalité, la présence de Médor sur les clichés de la campagne électorale est tout sauf le fruit du hasard.

À Gouvy, où Chopin, le berger blanc suisse de Martine Cange est bien visible, le message envoyé aux électeurs par les candidats d’Ensemble est clair : s’ils siègent à nouveau dans la majorité, ils continueront à défendre la cause animale.

"La première mesure prise lorsque je suis devenu échevin du Bien-être animal a été de régler le problème des chiens perdus, explique Claude Leruse, bourgmestre de Gouvy. Une convention a été conclue avec le refuge Tierheim Schoppen afin d’avoir la certitude qu’ils ne soient plus euthanasiés. Si l’équipe ne retrouve pas leur maître, ils sont proposés à l’adoption. La commune organise, par ailleurs, des opérations de stérilisation des chats errants en collaboration avec des vétérinaires. "

L’échevin du Bien-être animal est également attentif au sort réservé aux autres animaux comme les bovins ou les chevaux. Il est intervenu à plusieurs reprises, en concertation avec la police de la zone Famenne-Ardenne, pour que des contrôles soient effectués. " D’autres mesures pourront être prises au cours de la prochaine législature comme la création d’une prime communale destinée aux propriétaires de chats, poursuit-il. L’idée n’est pas d’intervenir à 100 % dans les frais de stérilisation mais de payer une partie de la facture. "

À Vielsalm, la liste Écolo affiche elle aussi clairement sa volonté de défendre la cause animale. " Mon chien Tibilou pose avec nous sur la photo, souligne Anne Wanet, candidate Écolo, vétérinaire à Vielsalm. Il y a, en effet, encore beaucoup à faire pour que les animaux ne soient plus considérés comme des objets que l’on déplace à sa guise. En tant que vétérinaire, je suis confrontée régulièrement à la problématique. Des mesures doivent être prises dans le sens du respect total de l’animal. "