Luxembourg François Rion, tête de liste Ecolo, en fera sa priorité s’il est élu bourgmestre de Vielsalm

Les inquiétudes des riverains du zoning de Burtonville, relatives au charroi, au rejet de fibres de bois, aux nuisances sonores et olfactives sont régulièrement relayées au conseil communal de Vielsalm par l’Ecolo François Rion, mandataire dans la minorité depuis 18 ans.

Le 14 octobre, il conduira à nouveau la liste Ecolo aux élections communales et se positionne clairement comme candidat bourgmestre. Dans l’opposition, sa marge de manœuvre est, dit-il, très étroite. Cela dit, si Ecolo était au pouvoir à Vielsalm, la situation environnementale serait-elle différente ? "Des Salmiens souhaitent que le zoning déménage", souligne-t-il. "Selon moi, c’est impossible. L’erreur de l’avoir implanté là, il y a vingt ans, est impardonnable. En effet, le trafic lourd nuit à la qualité de vie des habitants de Poteau jusqu’à la Baraque de Fraiture mais aussi au commerce et à l’Horeca. Il pose de sérieux problèmes de sécurité dans la traversée de Vielsalm et des villages."

L’écologiste s’étonne que le projet de contournement, évoqué il y a quinze ans alors que le zoning n’était pas aussi développé qu’aujourd’hui, soit tombé aux oubliettes mais il craint qu’il ne déplace le problème du trafic ailleurs. Il prône, à moyen terme, une réduction de la taille des unités de production et un changement de modèle économique.

Quant aux actions à mener pour lutter contre les autres nuisances, il projette, d’une part, de remettre sur pied le comité d’accompagnement car il fait le lien entre les entreprises et les citoyens, d’autre part, d’appliquer des sanctions en cas d’infractions environnementales.

"L’entreprise IBV a fait des remblais avec 168.000 m3 de cendres sans autorisation, il y a quelques années. Tout cela a été régularisé par la suite. C’est inadmissible de mettre ainsi les autorités devant le fait accompli. Les politiques au pouvoir doivent prendre leurs responsabilités !" Sa priorité, dans ce dossier, s’il est élu bourgmestre : "Investir dans des études pour limiter les impacts du zoning. Cela n’a jamais été fait."

Nadia Lallemant