Luxembourg Le Salmien condamné pour tentative de destruction d’immeuble au gaz interjette appel

Le 11 mai dernier, Serge, un Salmien de 45 ans, a été condamné à une peine d’emprisonnement par le tribunal correctionnel de Marche-en-Famenne pour tentative de destruction d’immeuble.

Le tribunal a estimé sa culpabilité établie pour ce fait qui s’est déroulé avenue de la Salm à Vielsalm le 7 janvier dernier. Le quadragénaire a, par contre, été acquitté pour l’autre prévention retenue contre lui, à savoir coups et blessures sur la personne hospitalisée ce soir-là.

Après quatre mois de détention préventive, Serge reste incarcéré à la prison de Marche-en-Famenne. Il a décidé d’interjeter appel. "Je n’ai pas ouvert les deux bonbonnes de gaz dans le but de faire exploser le bâtiment", affirme-t-il. "Les bonbonnes n’étaient pas sur ma terrasse mais sur un toit appartenant à un autre propriétaire. On n’y accède pas en passant par mon appartement."

Il prétend toujours qu’il a fait évacuer l’immeuble après avoir senti une odeur suspecte. "Depuis le début, l’enquête a été bâclée", proteste-t-il. "On m’a désigné trop vite comme l’auteur des faits alors qu’il n’y a aucune preuve matérielle de ma culpabilité."

Il rappelle que l’un des témoins avait affirmé qu’il détenait une grenade chez lui et qu’il avait porté des coups à un ami. "Cet homme a reconnu qu’il avait menti et le tribunal ne m’a pas poursuivi pour cela car il estimait qu’il n’était pas crédible. Or, c’est le même témoin qui affirme m’avoir entendu crier que j’allais tout faire sauter."

Le Salmien regrette que sa demande de devoirs d’enquête complémentaire ait été rejetée. Il espère être totalement blanchi en appel.

N.L.