Luxembourg Selon Stéphane Thiry, le commandant de la zone de secours, il s’agit d’actes de vandalisme

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le feu a été bouté à deux reprises, à proximité des immeubles à appartements de la rue des Jardins, à Bastogne. Vers 23 h 30, le conteneur de cartons, situé dans les chalets en bois, à l’arrière de ces appartements, place de la Bastognette, a pris feu. Les pompiers de Bastogne sont intervenus et ont vidé le contenu sur le sol. Une demi-heure plus tard, le feu, a de nouveau été bouté aux cartons qui n’avaient pas brûlé.

Les habitants du quartier sont en colère. " Ce n’est pas la première fois que cela se produit, dénonce un riverain. I l y a des commerces et des personnes âgées qui habitent ce bâtiment. Il serait temps qu’on mette la main sur ce pyromane. Les gens sont paniqués, font des rondes la nuit. L’auteur est probablement un ancien locataire de la résidence des Jardins car on suppose qu’il possède une clé du bâtiment. Il arrive probablement par la place de la Bastognette, souvent pendant la nuit."

Pour le commandant de la zone de secours, Stéphane Thiry, ces petits incendies, sans conséquence, ne sont pas l’œuvre d’un pyromane. " Le feu, bouté à des boîtes aux lettres et à des tas de cartons, n’a pas de conséquences sur les bâtiments. Jusqu’à présent, aucun dégât n’a été constaté aux immeubles. Ces faits sont commis par des vandales. "

De son côté, la directrice des habitations sociales de Bastogne s’insurge contre les propos tenus par certains riverains. " Nous ne savons pas si c’est un ancien locataire qui commet ces faits, indique Delphine Van Daele. Le ou les auteurs n’ont pas encore été identifiés. En deux ans, le feu, bouté à sept reprises, n’a pas eu de conséquence sur les biens immobiliers. Cela dit, des contacts sont pris avec les forces de l’ordre et les autorités communales afin de mettre un terme à ces actes de vandalisme."

N. L.