Luxembourg Selon les Amis du Rail, les voyageurs sont déçus par l’allongement de leur temps de trajet

L’ASBL Les Amis du Rail vient de dresser un premier bilan au terme de la première semaine de remplacement des trains par des bus sur la ligne 162 entre Arlon et Luxembourg.

"Les voyageurs sont déçus, d’une part, par l’allongement considérable de leur temps de trajet, d’autre part, par les problèmes de correspondance à leur arrivée en gare de Luxembourg", déplore Michaël Jacquemin, porte-parole des Amis du rail. "C’est à chaque fois l’assaut du bus qui arrive afin d’être dans les premiers à prendre le départ."

À titre d’exemple , les voyageurs au départ de Libramont à 6 h 15 mettent plus de 2 heures pour arriver au bureau. Le constat est le même le soir. Ces mêmes usagers qui reprennent le bus de 17 h 30 mettent également plus de 2 heures pour rejoindre Libramont, ce qui correspond tant le matin que le soir à un doublement de leur temps de trajet.

Un point positif, toutefois, selon les Amis du rail, le personnel des CFL (Chemins de fer luxembourgeois) qui gère les arrivées et les départs de bus en gare d’Arlon, communique avec leurs collègues de la SNCB, ce qui permet d’assurer les correspondances en gare d’Arlon.

Du côté de la ligne 163, par contre, l’association de défense des usagers note une évolution positive. "Pour la circulation des trains Virton-Rodange, la situation reste inchangée jusqu’au 10 août, côté CFL. Par contre, les trains Virton-Athus de 6 h 06 et de 7 h 06, circulent à nouveau depuis le 23 juillet."

Ainsi, le train n° 7664 de 6 h 06 au départ de Virton (6 h 21 à Halanzy et 6 h 25 à Aubange) arrive à Athus à 6 h 30 avec une correspondance à 6 h 35 et arrivée à Luxembourg 7 h 10. Le train de 7 h 06 arrive à Luxembourg à 8 h 10.

Quant aux trains du soir, au départ d’Athus, ils repartent aux heures 01 et plus aux heures 39. Le dernier train de 22 h 01, qui était remplacé par un bus jusqu’à Virton, continue bien jusqu’à Libramont.

N.L.