Luxembourg À la suite de son décès, le Ranch Don Diego à Champs-de-Harre a fermé ses portes

L’annonce du décès de Bernard Hanciaux, l’administrateur délégué du Ranch Don Diego, à Champ-de-Harre, a semé la tristesse dans la commune de Manhay. "Bernard avait une grande capacité à rebondir, c’était un battant, se souvient Guy Huet, l’ancien secrétaire communal. Après l’incendie du restaurant, le 21 avril dernier, il n’a pas baissé les bras. Il avait déjà plein de projets en tête. Il voulait construire un nouveau bâtiment sur le modèle du Fort Alamo."

Guy Huet se souvient qu’en 1997, cet homme entreprenant et dynamique s’était inspiré des ranchs qu’il avait découvert lors d’un séjour aux États-Unis pour construire le Don Diego. Au restaurant s’était ajouté un hôtel, un manège et un parc d’activités sur le thème du Far West. "Bernard était aussi un sportif et un aventurier", se rappelle-t-il." Il s’était fait connaître au Paris-Dakar."

Le bourgmestre de Manhay Pascal Daulne se souvient d’un homme généreux, plein d’énergie qui avait réussi à pérenniser le Don Diego et a créer de l’emploi dans la commune. "Nous avons appris son décès avec tristesse, indique-t-il. Nous pensons très fort à sa famille et à ses proches. Si, comme il est annoncé sur les réseaux sociaux, le Ranch Don Diego ferme définitivement ses portes, ce sera une grande perte pour notre commune."

Chantal Loiseau, administratrice de la SA Oxygène, précise que l’heure est actuellement au recueillement. La cérémonie religieuse se déroulera au crématorium de Robermont ce vendredi à 10 h 45.

Si le ranch est actuellement fermé, il est, dit-elle, trop tôt pour parler d’une fermeture définitive. "Bernard était le seul administrateur délégué, conclut-elle. Il revient à la famille de se prononcer sur la suite. En attendant, nous veillons sur les chevaux, bovins, moutons et alpagas du ranch. Les clients ont été avertis de la fermeture."

Nadia Lallemant