Luxembourg À Bêche, des sinistrés ont pu rester dans leur logement grâce à la solidarité des villageois

Dans le village de Bêche (Vielsalm), la maison, située au N° 65, inondée le 1er juin dernier, attire les curieux. "Les gens sont étonnés de voir le mobilier, les appareils électroménagers, le matériel informatique et de nombreux effets personnels dans le jardin", commente Walter Prevoo, locataire du studio situé au rez-de-chaussée.

"En effet, près de 15 jours après l’inondation, nous attendons toujours la visite des experts. La commune a promis de nous aider à tout enlever après leur passage."

En attendant , Barbara Feilner, la propriétaire, et le locataire s’organisent pour continuer à vivre dans la maison malgré les dégâts des eaux. "Nous avons pu rester grâce à la solidarité des villageois", précise Barbara. "Ils nous ont prêté une table, des chaises, un frigo, un lave-linge et un four à micro-ondes mais aussi un extracteur d’humidité et deux canons à chaleur."

À l’exception du mobilier des deux étages, tout ce qui se trouvait dans l’habitation est perdu. La chaudière et la citerne à mazout sont hors d’usage. Les deux voitures qui étaient garées dans l’allée se sont retrouvées sous eau. Si les trois chiens et deux chats de Barbara ont été sauvés, un chaton reste introuvable. Il a, sans doute, été noyé.

"Cette inondation n’est pas une première", se rappelle la Salmienne. "En juillet 2008, l’eau était montée dans la maison jusqu’à 80 cm. Cette fois, le ruisseau est passé par-dessus la digue et elle a atteint une hauteur d’1,50 m. De nouveaux travaux devront être réalisés pour éviter que cette situation ne se reproduise."

Des premiers contacts pris avec les assureurs, il ressort que l’assurance n’interviendra ni pour les deux voitures, car elles n’étaient pas dans un garage, ni pour le studio où les dégâts ont été chiffrés à environ 25.000 euros. "Je reste serein malgré tout", souligne Walter Prevoo. "Dès que toutes les formalités seront terminées, je quitterai Bêche pour m’installer dans le Namurois."

Nadia Lallemant