Luxembourg

Des riverains du Pré Lion et des Houffalois ne sont pas contents. Ils l’ont fait savoir lors de la récente réunion de présentation, par le bureau Lacasse, du projet d’aménagement de cet espace vert situé entre le bureau de poste et le home La Résidence de l’Ourthe.

"Le projet de départ élaboré par la CLDR n’a pas été respecté", se désole Thierry. "Je suis déçu car d’une part, il n’y a pas de thème, pas d’orientation, d’autre part, car aucun élément n’invite à la flânerie. Il aurait été préférable de faire appel à un véritable architecte paysagiste. Dépenser 150.000 euros pour cela, c’est gaspiller l’argent public !"

Le Houffalois s’étonne, par ailleurs, de la création d’un parking à cet endroit. "Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un réseau de voies lentes avec l’objectif de créer un cheminement piéton vers le centre-ville. Les voitures n’y ont pas leur place d’autant qu’il y a déjà un parking place de la gare. Pourquoi en ajouter ?"

Le mobilier prévu, dont des bancs tournés vers les jardins des riverains, ainsi que l’espace de jeux et de fitness ont aussi fait réagir les habitants. "Je ne souhaite pas qu’un banc soit installé en face de ma propriété et que des touristes puissent suivre mes allées et venues dans mon jardin", a relevé l’un d’eux. Un autre a estimé que l’espace de fitness ferait double emploi avec celui qui vient d’être aménagé à côté du centre sportif.

Le bourgmestre Marc Caprasse souligne de son côté qu’il a pris note de toutes les remarques et que le collège en tiendra compte lors de l’élaboration du projet définitif. "Si ce projet a été élaboré par la CLDR, il sera financé avec d’autres subsides", précise-t-il. "Nous avons reçu une promesse du pouvoir subsidiant pour un montant de 150.000 euros. Le solde, soit 50.000 euros, a été inscrit au budget 2018."

La suite de la procédure ? "Quand le collège aura avalisé le projet, il sera présenté, avant le 1er novembre, au conseil communal. Il sera ensuite transmis à la ministre Valérie De Bue. Les travaux devraient débuter en 2019."

Nadia Lallemant