Luxembourg Le groupe IC (Intérêts Communaux) a dévoilé une partie de ses candidats pour les prochaines élections

À Virton, le premier groupe à se jeter à l’eau en dévoilant sa liste est celui de la majorité actuelle : IC (Intérêts Communaux). Le programme sera également divulgué d’ici un bon mois et demi. Sans surprise sur celle-ci, on devrait y retrouver le bourmestre actuel François Culot, ainsi que les échevins Vincent Wauthoz et Jean Raulin. Sans oublier le conseiller communal Alain Clau-dot.

Ces quatre piliers seront entourés de Nathalie Van de Woestyne qui fait son retour en politique. La liste et l’ordre ne sont pas encore totalement définis. "J’avais pris du recul suite au départ d’Etienne Chalon en octobre dernier (NDLR : l’ancien président du groupe avait démissionné de son poste de président). La page est tournée, même si je ne comprends toujours pas les raisons d’un tel acte. Ce n’est pas faute de lui avoir demandé, via nos nombreux échanges d’emails. Je reste déçue et blessée, et suis encore affectée par cette décision. Notre bureau ne s’est pas arrêté de tourner depuis lors. De nombreuses réunions ont été réalisées depuis son départ", commente-t-elle. Elle reprend donc les rênes du groupe et espère apporter son expérience de la politique au reste de l’équipe.

Face au groupe IC, on annonce au moins quatre listes. Ce qui n’est pas forcément un avantage pour le citoyen, qui risque de s’y perdre.

"Ce n’est pas de notre faute. Les autres se sont divisés. Nous avons le même nom depuis plus de quarante ans. L’appellation IC, ça parle encore aux Virtonais. Nous ne nous cachons pas, nous. On reste un groupe d’ouverture. Pourquoi le ferions-nous, d’ailleurs ?", argumente l’échevin Vincent Wauthoz.

L’objectif du groupe ? Comme les autres… tenter de gagner ces élections et de poursuivre les tâches entreprises. Certaines viennent récemment d’aboutir, après de longues années d’attente. On pense notamment à la nouvelle piscine ou au quartier de la gare. Il reste encore pas mal de choses à accomplir, comme l’amélioration de la mobilité et la rénovation des canalisations et autres voiries. Sans oublier les démarches entreprises avec Burgo Ardennes pour réduire au maximum les nuisances olfactives.

L.T.