Luxembourg Le bourgmestre Benoît Lutgen, candidat à sa propre succession, met en avant un projet collectif

À quelques mois des élections communales à Bastogne, la question est, comme en 2012, sur toutes les lèvres : Jean-Pierre Lutgen sera-t-il candidat ?

Les électeurs se demandent si le duel fratricide entre le président du CDH et le patron d’Ice-Watch aura, finalement, lieu. Candidat à sa propre succession, le bourgmestre Benoît Lutgen nous a confié qu’il n’était pas stressé à l’idée que son frère se présente face à lui aux communales.

"On avance dans l’élaboration de la liste et du programme et on ne regarde pas ce qu’il se passe en face, souligne-t-il. Nous avons un projet collectif et de nouvelles ambitions pour Bastogne. Les électeurs décideront, sur base du programme et des actions déjà menées, si nous pouvons poursuivre."

Benoît Lutgen dresse un bilan très positif de son premier mandat et précise que, au-delà de ce qui a été promis, il a respecté ses engagements. Fort de ce bilan, il souhaite ceindre à nouveau l’écharpe mayorale, animé par la volonté de rendre Bastogne plus attractive, plus heureuse, plus innovante, plus belle et plus sûre.

"Les enjeux pour les six prochaines années ne manquent pas, affirme-t-il. Sur le plan de l’éducation et de la santé, il faudra moderniser davantage les écoles communales, proposer de nouvelles formes d’apprentissage. Nous voulons que dans toutes les cantines scolaires, des repas équilibrés préparés avec des produits locaux soient servis comme à Bertogne et à Vaux-sur-Sûre. La qualité de la nourriture a déjà été améliorée mais l’objectif est, à terme, de proposer des repas 100 % locaux."

Avec une population en hausse, la barre des 16.000 habitants devrait être atteinte cette année et le développement de nouvelles zones de logement s’avère indispensable. "Au Chenet Vevy, la construction de 650 logements se prépare. Des terrains privés et des habitations sociales seront mis à la disposition des habitants. Les premiers travaux devraient débuter en 2019. À Renval, une quarantaine de logements jouxteront la maison de quartier et les locaux pour les Guides. Cette augmentation du nombre de logements sera bénéfique sur les prix."

Dans le cadre de la convention des maires pour le climat et l’énergie, Bastogne, commune pilote, va mettre en œuvre un plan d’action afin d’économiser l’énergie.

Nadia Lallemant