Luxembourg L’association "Pas à pas" partage ses expériences en permaculture, agroécologie et biodynamie.

La 84 e Foire agricole de Libramont a débuté, vendredi, sous un soleil de plomb, avec au centre des débats, les potentialités de l’agriculture urbaine. Elles sont multiples et variées comme l’a expliqué le professeur Haissam Jijakli des facultés agronomiques de Gembloux. Le laboratoire de phytopathologie intégrée et urbaine dispose depuis cette année d’unités de recherches en aquaponie.

"Un système aquaponique a été mis au point, a-t-il précisé. Dans ce système, l’eau circule en boucle depuis le conteneur qui abrite les poissons et les filtres jusqu’à la serre hydroponique où divers légumes et herbes aromatiques comme de la laitue ou du basilic sont cultivés en eau profonde. Nous pouvons ainsi étudier les performances de productions végétales et animales en aquaponie. "

Le centre de recherche a, par ailleurs, mis en place plus de 150 bacs potagers innovants sur les toits et au pied de divers bâtiments à Gembloux mais aussi à Bruxelles et à Mons. La pratique de l’agriculture urbaine hors sol y est expérimentée avec des écoles, des entreprises et des administrations avec l’objectif de mettre au point un bac potager adapté à une large gamme de végétaux.

L’association "Pas à pas - Permaculture" a, quant à elle, créé à Hoeilaart, un jardin expérimental de 70 m2. " En 2017, nous avons récolté 257 kg de légumes de 200 espèces différentes, souligne Florian t’Serstevens, permaculteur. Le bac n’est pas l’unique support. Gouttières, échelles, palettes, caisse à vin en bois, pot en géotextile peuvent servir de contenant pour les légumes."

Florian s’est associé à Géry de Broqueville, biodynamiste, pour expérimenter de nouvelles techniques, qui permettent notamment d’économiser l’eau, et proposer des formations aux futurs agriculteurs urbains. " L’an dernier, notre production a nourri deux familles, conclut Florian. Nous partageons nos expériences afin de prouver que sur de petites surfaces et de manière naturelle, il est possible de nourrir une famille."