Luxembourg Il vise, entre autres, à harmoniser les règlements de police dans les 44 communes.

À 16 ans, 15 % des jeunes Luxembourgeois ont déjà été en état d’ébriété plus de dix fois, quatre sur dix ont déjà consommé du cannabis et un sur dix d’autres drogues. Les résultats de l’enquête menée auprès des jeunes ont interpellé le Pôle social et santé provincial.

La Province de Luxembourg s’est entourée de nombreux partenaires pour lancer un Plan Fête avec l’objectif de réduire les risques en milieu festif. " Ces constats sont alarmants dans le sens où la consommation excessive d’alcool débute plus tôt, dès l’âge de 12 ans, et, par la suite, une polyconsommation s’installe, déplore Nathalie Heyard, députée provinciale de la santé. Le Plan Fête aborde des thématiques diverses et ce, dans une perspective de promotion de la santé. "

Le premier axe , évoqué lors d’un colloque, porte sur les assuétudes. Les différents partenaires veulent vulgariser les législations en matière de consommations de produits psychotropes mais aussi mettre en place un règlement en matière d’évènements festifs, rédiger un vade-mecum à l’intention des organisateurs d’évènements, établir un plan de formations et intervenir dans des événements festifs en y installant une zone relax.

"Les règlements de police, relatifs, par exemple, à l’heure de fermeture des soirées, varient d’une commune à l’autre, regrette la députée provinciale. Les jeunes en état d’ébriété se mettent en danger sur la route. Le règlement de police devrait être identique dans les 44 communes. "

Le deuxième axe Son et Audition s’attachera à améliorer la gestion sonore en milieu festif et à sensibiliser tous les acteurs de la fête (public, organisateurs d’évènements, artistes…) aux risques auditifs.

D’autres axes de travail tels que la sécurité routière, la vie affective et sexuelle […] seront développés en fonction des besoins des professionnels, des citoyens et des enjeux sociétaux. L’Observatoire de la santé récolte actuellement l’avis, les attentes des adultes/parents et des jeunes de 10 à 23 ans afin de travailler sur leurs représentations de la fête.