Luxembourg

Le service de déminage est intervenu dans la commune de Bastogne, puis à Neufchâteau.

Grosse frayeur, ce samedi, dans le village de Senonchamps (Bastogne). Vers 14 h, les voisins d’une habitation inoccupée ont entendu une explosion. Ils ont appelé les secours. A leur arrivée, les pompiers ont été surpris de découvrir, à côté de la maison, située près de la Nationale 4, des munitions, datant sans doute la Seconde Guerre Mondiale. La zone de secours a fait appel au Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) de l’armée. Un périmètre de sécurité a été délimité et la Nationale 4 a été réduite à une seule bande de circulation. «Le propriétaire de la maison avait déposé ces munitions, près de chez lui, en janvier », explique Stéphane Thiry, commandant de la zone de secours Luxembourg.

« Il les avait trouvées dans les bois alors qu’il s’y promenait avec une bande de copains. La chaleur a probablement fait exploser la grenade au phosphore. Cette explosion a provoqué un début d’incendie et des dégâts limités à la façade. Aucun blessé n’est à déplorer » Le SEDEE a transporté les deux autres munitions au domaine militaire de Sans Souci, à Bastogne, où il les a fait exploser. Il a ensuite été appelé, pour une autre urgence, à Neufchâteau où des scouts, qui avaient trouvé un obus, l’avaient ramené dans leur local. Là aussi, un périmètre de sécurité a été délimité. Les démineurs ont constaté que cet obus ne présentait aucun danger et ils l’ont emporté. Tout est rentré dans l’ordre vers 20 heures.