Luxembourg Le collège proposera de la remplacer par Philippe Cara au conseil communal du 15 mai

Le torchon brûle entre le collège communal de Houffalize et Nathalie Borlon, l’échevine qui a surpris tout le monde en annonçant, à six mois du scrutin, qu’elle serait candidate sur la liste de la minorité à tendance libérale l’Essentiel.

Dans un communiqué, elle a précisé qu’elle rejoignait sa famille politique, le MR, alors qu’elle était toujours apparentée au CDH. Dans ce contexte, le collège a inscrit à l’ordre du jour du prochain conseil communal, programmé le 15 mai, une motion de méfiance individuelle à l’encontre de la 4e échevine. Il proposera de confier cet échevinat au conseiller communal CDH, Philippe Cara.

Le libéral Claude Philippart, tête de liste de l’Essentiel, se dit surpris par ce revirement. " Marc Caprasse a déclaré qu’il ne demandait pas à l’échevine de remettre son mandat pour lui permettre de mener à leur terme les dossiers en cours, indique-t-il.

Aujourd’hui, il affirme le contraire en lui retirant son échevinat. Je suis vraiment déçu. Nathalie a respecté les membres du collège en annonçant sa décision à six mois des élections. Elle aurait très bien pu le faire plus tard et ainsi conserver son échevinat. "

Selon Claude Philippart, le groupe de la majorité n’a pas de leçon à donner en matière de transfert. " Les socialistes José Guillaume et Lionel Lesage, étiquetés PS, ont rejoint sa liste à tendance CDH, poursuit-il. Lors de la dernière législature, il y en a eu d’autres, tant du côté du parti socialiste que du MR. "

Quant au futur échevin Philippe Cara, 44 ans, conseiller communal depuis le 7 février 2015, date du départ d’Élise Collard, conseiller au CPAS et kinésithérapeute à Sommerain, il ne souhaite pas faire de commentaire actuellement. " Des déclarations de ma part seraient prématurées, souligne-t-il. Je ne serai installé au collège que si la motion de méfiance individuelle est approuvée par une majorité au conseil communal. "

Nadia Lallemant