Luxembourg Xavier Schoonbroodt a présenté ce matériel innovant à la journée de l’herbe à Bras-Haut

Les matériels de récolte de fourrage ont fait leur show, mardi, à Bras-Haut, à l’occasion de la journée de l’herbe, organisée dans le prolongement de la 84e Foire agricole.

La presse-enrubanneuse FastBale de Vicon a retenu l’attention des professionnels du secteur, présents en nombre, dans les champs de plusieurs agriculteurs libramontois.

"Cette machine est une petite révolution dans le monde de la presse, explique Xavier Schoonbroodt, entrepreneur de travaux agricoles. En effet, elle permet de presser et d’enrubanner l’herbe en continu. Il n’est plus nécessaire de s’arrêter lors du liage. Cette presse non-stop comprend deux chambres fixes et est combinée à une enrubanneuse à double satellites. Le premier ballot a un diamètre de 90 cm, le deuxième, de 1,30 m. Ils sont déposés délicatement sur le sol."

L’entrepreneur précise que ce matériel innovant n’est pas à la portée de toutes les bourses. "Elle coûte plus de 100.000 euros, un montant très important pour un petit agriculteur. Nous travaillons, à leur demande, dans les provinces de Liège, de Luxembourg et au Grand-Duché de Luxembourg."

Si les conditions météo étaient excellentes pour la récolte du fourrage, la hauteur du préfané laissait, en revanche, à désirer. "Le temps est impeccable mais la sécheresse a des répercussions sur la croissance des végétaux, déplore Pierre Luxen, directeur d’Agraost. Lorsque la température dépasse 24°C et qu’il ne pleut pas, l’herbe ne pousse plus. La première récolte de printemps a été très bonne mais le résultat de la deuxième coupe n’est pas bon. Sur les 35 hectares où les machines sont en démonstration, on constate une diminution de rendement de 50 %, voire par endroit de 70 %. S’il ne pleut pas dans les prochaines semaines, la troisième fauche de début septembre sera catastrophique."

Selon Pierre Luxen , de nombreux agriculteurs doivent déjà entamer leur stock de printemps pour nourrir le bétail alors, qu’habituellement, il n’est utilisé qu’à partir du mois de novembre.