Luxembourg


Tôt ce matin, dans une ruelle de la ville de Virton. Le spectacle n’est pas beau à voir : une quinzaine de petits sacs plastiques contenant des déchets ont été posés à même le sol. Un acte d’incivilité qui a poussé l’échevin de l’environnement et de la propreté à mener son enquête.

« On a retrouvé une adresse sur quelques sacs grâce à notre agent constatateur ! Le contrevenant recevra très bientôt une invitation à payer de 5 x 200 euros, soit 1.000 euros. Alors que l'achat de cinq sacs poubelles lui aurait coûté 6 euros », précise Etienne Chalon. D'autres dépôts de ce type ont été trouvés en ville et dans les bois.

A chaque fois, les contrevenants ont été identifiés. « Notre politique de lutte contre les incivilités reste déterminée et commence à donner de bons résultats », dit-il. Du côté de la ville, on reste ferme sur la tolérance zéro. « C’est une sanction administrative communale, la taxe est de l’ordre de 200 euros. C’est invivable de déposer ça n’importe où. C’est tolérance zéro et c’est bien d’en faire un article. Notre commune n’est pas une poubelle à ciel ouvert », approuve François Culot, le maire de Virton.

Sur la toile, un internaute a vu la publication de l’échevin qui a affiché la photo desdits sacs. Il aurait aussi voulu savoir si l’adresse en question (retrouvée dans un des 15 sacs) était effectivement celle de l’auteur présumé de cet acte ou pas. « Quid si quelqu’un met volontairement mon adresse dans le sac? L’amende est pour moi? Voilà une décision politique qui n’est pas en phase avec la réalité », commente-t-il.