Luxembourg
 Coup de gueule de Jean-Marie Carrier, le président de Vivalia, lors des assemblées générales de l’intercommunale de soins de santé. En cause ? Les difficultés rencontrées pour mener à bien le projet « Vivalia 2025 » mais aussi pour faire fonctionner l’entreprise via ses organes.

« Tantôt on refuse de discuter en présence d’un membre du management, tantôt on nous demande d’écarter un directeur médical, ou bien il nous est sans cesse proposé des reports de décisions en prétextant un peu n’importe quel motif : ceci est notre quotidien et cela en devient lassant et improductif », a dénoncé le président de l’intercommunale. Selon lui, si les conseils médicaux ne décident pas une fois pour toute de prendre le taureau par les cornes et de créer un conseil médical unique, le découragement risque de s’installer.

Jean-Marie Carrier a ensuite remercié le directeur financier et administratif, Michel Dorigatti, pour l’excellent travail réalisé. Les comptes définitifs 2017 se clôturent avec un résultat bénéficiaire de 742.714,44 euros. Le secteur hospitalier affiche un résultat net de 2.788.581,92 euros, qui compense le déficit du secteur de l’Aide Médicale Urgente (- 1.850.588,95 euros) et celui du secteur de la Prise en Charge de la Personne Âgée (- 195.278,53 euros). L’évolution significative du résultat courant est due en majeure partie à la maîtrise des charges salariales ainsi qu’aux économies liées aux mesures structurelles.

« Le déficit structurel du secteur de l’AMU s’explique par le fait que les charges d’exploitation sont plus importantes que les produits associés à cette activité », a précisé le directeur financier. « La cotisation a été fixée en 2011 à 3.679.782,08 euros et n’a pas été indexée depuis. Cependant, l’externalisation en 2014 d’un PIT sur Bouillon et les revalorisations successives des urgentistes ont impacté négativement les comptes ». Dans ce contexte, le CA a validé la demande de majoration de la cotisation et proposé, en AG, de l’augmenter à concurrence de 600.000 euros selon le calendrier suivant : 450.000 euros en 2018, 150.000 euros complémentaires en 2019 et indexation de la cotisation dès 2020.