Luxembourg S’il est élu bourgmestre, l’actuel ministre-Président wallon s’est engagé à siéger dans le courant de la législature

Le chef du gouvernement wallon Willy Borsus a dévoilé la liste qu’il conduira aux prochaines élections communales de Marche-en-Famenne. Objectif affiché : entrer en majorité et exercer les responsabilités mayorales.

"Dans l’hypothèse où la population me désigne comme bourgmestre, je serai temporairement en situation d’incompatibilité compte tenu de la fonction que j’occupe au sein du gouvernement wallon ", observe Willy Borsus. " Mais si les citoyens nous font confiance, je m’engage à exercer pleinement mes responsabilités dans le courant de la prochaine législature communale. "

Les libéraux se présenteront sous l’appellation Marche 2018- MR. Une liste d’ouverture composée de vingt-cinq candidats, dont une majorité de nouvelles recrues. " Dix-huit d’entre eux ne se sont jamais portés candidats aux élections. Il s’agit donc d’une liste de renouveau ", souligne Willy Borsus. " Les conseillers communaux sortants - Bertrand Lespagnard, Laurence Callegaro et David Collin - ont d’ailleurs fait le choix de pousser la liste, afin d’offrir aux autres la possibilité d’occuper les places qui les précèdent."

S’ils réservent la présentation détaillée du programme à plus tard, les libéraux ont tenu à évoquer une série de thèmes : fiscalité - pas d’augmentation de la fiscalité, promet Bertrand Lespagnard -, sécurité, mobilité, développement socio-économique…

" Notre volonté est de souligner les aspects positifs de notre ville mais aussi de mettre l’accent sur des points qui nous semblent nécessiter des changements urgents."

Jean-Pierre Georgin , 3e sur la liste et actuel conseiller CPAS, est notamment revenu sur la politique urbanistique. " Voilà plusieurs années que la locale est interpellée par l’évolution de la ville, notamment l’octroi de certaines dérogations au règlement urbanisme. Nous, nous prônons une urbanisation à visage humain, raisonnée et raisonnable."

Autre fer de lance évoqué lors de la présentation, le développement économique. " Notre ambition est que Marche devienne un pôle du pharma et des sciences du vivant ", souligne Willy Borsus. " Il y a là-derrière une dynamique économique mais aussi de nombreux emplois."