Mons-Centre

Une coulée de four a été constatée dans la nuit de mardi à mercredi

La nuit de mardi à mercredi a été longue pour les pompiers de Soignies. Vers deux heures du matin, un incendie est en effet survenu sur le site de Durobor Glassware, rue Mademoiselle Hanicq à Soignies. Les secours sont heureusement arrivés très rapidement sur place, ce qui a permis d'éviter d'importants dégâts. D'autant plus que le personnel est formé à réagir à ce genre de situation, qui ne serait pas exceptionnelle dans ce secteur d'activité.

C'est au niveau d'un four que le problème est survenu. Une brèche aurait permis la libération du verre en fusion, qui aurait alors provoqué un début d'incendie. Les très fortes fumées dégagées ont légèrement intoxiqué trois personnes. Celles-ci sont heureusement hors de danger et ont déjà pu rejoindre leur domicile.

Les pompiers de Soignies ont pu compter sur les renforts des casernes de Braine-le-Comte, La Louvière et sur les équipes de la protection civile de Ghlin. « Une coulée de four, c'est un peu comme une coulée de lave… Nous avons donc arrosé le verre avec de très grandes quantités d'eau afin de refroidir et geler le verre en fusion », nous précise un pompier. Le site a évidemment été sécurisé.

Pour l'heure, les lignes de production sont temporairement à l'arrêt, tandis que les départements de décoration et d'emballage restent en activités afin d'assurer les commandes et de ne pas mettre la société et ses clients en difficulté. Une partie du personnel a cependant dû être mis en chômage temporaire pour cas de force majeure.

Deux experts issus d'une société de maintenance industrielle se sont rendus sur place en début d'après-midi afin d'évaluer le coût et la nature des réparations qui seront à entreprendre. Entre-temps, le four restera en veille. "La direction tient à saluer l'attitude du personnel qui, comme à son habitude, adopte une attitude digne et exemplaire"