Mons-Centre Suite à sa déclaration concernant l’âge de sa retraite politique, beaucoup réclament le départ du bourgmestre de Mons.

Il était l’invité de l’émission télévisée La Rentrée politique sur RTL-TVI ce mercredi soir, présentée par Hakima Darmouch. Elio Di Rupo, président du PS et bourgmestre de Mons, s’était visiblement bien préparé au rendez-vous télévisé. À tel point qu’il y a décoché quelques sorties tonitruantes, notamment au niveau de l’âge de sa pension : "Dans les environs de 80 ans, j’envisage de me retirer. D’ici là, tant que j’ai la santé et la capacité intellectuelle, nous avancerons !"

La punchline a répondu à ses attentes, les réactions n’ont pas tardé à affluer, notamment dans le giron local de la politique. On y parle d’un Elio Di Rupo "totalement déconnecté qui s’accroche au pouvoir", "plus passionné par les débats locaux" (voir ci-contre).

Pour Elio Di Rupo, c’est l’incompréhension la plus totale concernant ces réactions. "Je ne vois pas du tout ce qui est critiquable dans mon comportement. Je ne comprends pas", assène-t-il.


(...)

Georges-Louis Bouchez (MR), Savine Moucheron (CDH) et Charlotte De Jaer (Ecolo) évoquent la situation de leur opposant socialiste. A découvrir dans l'article complet, réservé à nos abonnés.