Encore plus de renouveau pour les Dourois

C. Ti Publié le - Mis à jour le

Mons-Centre

Le CDH et le MR ont présenté les candidats qui forment la liste communale

DOUR Il y a six ans le CDH et le MR dourois avaient promis un renouveau. En 2012, ils se réengagent pour aller encore plus loin. “ À l’époque, nous devions ramener la confiance des gens ”, explique Carlo Di Antonio, bourgmestre en titre à Dour. “ Grâce à notre disponibilité, nous avons réconcilié la population avec le monde politique local. Il est important aujourd’hui de présenter une liste qui apportera encore plus de renouveau” .

Dour Renouveau Plus (DR Plus) est donc la liste emmenée par Carlo Di Antonio (CDH). Une liste dans la continuité de celle de 2006, une équipe mise en place avec le MR. “Nous nous sommes rendus compte que nous travaillons bien ensemble. C’est aussi une sorte de tradition à Dour, on revient à ce type de liste qui est appréciée par la population. Et, chaque fois que cette formule a été présentée ensemble, elle a été gagnante”.

La liste compte 25 candidats dont sept candidats MR. “L’équipe fonctionne bien, il fallait continuer à travailler sur la même lancée”, précise Jacqueline Galant, Présidente MR de l’arrondissement Mons-Borinage.

“Nous devons travailler ensemble pour contrer ce socialisme ultra-dominant dans la région”. Outre Carlo Di Antonio (1e), on épinglera dans le trio de tête, Martine Coquelet (2e) et Pierre Carton (3e). Jacquy Detrain (4e) et Vincent Loiseau (5e) ouvrent la place à Christine Greco (6e), une nouvelle venue.

Si la majorité des places sont désignées, la 15e position reste encore à déterminer. Le défi de la prochaine mandature sera la phase de gestion de tous les projets entamés et/ou concrétisés.

“Dour est l’une des seules communes avec Jurbise, de Mons-Borinage à ne pas être sous tutelle de la Région”. Claudine Coolsaet qui s’était écartée suite à son accident dramatique était présente ce samedi pour marquer son soutien à l’équipe. En outre, elle sera à la 25e place pour pousser la liste. “Je suis touché par l’effort qu’elle fait encore aujourd’hui pour revenir parmi nous. Même si il y a encore du travail, elle tient à faire partie de l’équipe. Aujourd’hui, elle n’est pas prête à redevenir échevine, mais elle mérite de siéger au conseil communal”.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner