Mons-Centre

L'individu était ivre

On ne sait jamais ce qu'il peut se passer durant une patrouille de police. Les agents sont parfois confrontés à des situations plus dangereuses qu'il n'y paraît au départ.

La zone de police boraine effectuait des patrouilles ce mercredi soir à Frameries. Durant l'une de ces patrouilles, un agent a aperçu un homme qui urinait sur la voie publique.

Il était un peu plus de 22 heures quand l'intervention a commencé. Les policiers se sont donc arrêtés et ont apostrophé l'individu. Ils lui ont signifié qu'on ne pouvait pas uriner où on le voulait, et que son geste pouvait être passible d'une amende, sans pour autant déclarer qu'ils allaient le verbaliser.

L'homme, quelque peu imbibé d'alcool, a pris rapidement la mouche face à cette intervention policière et n'a pas aimé qu'on lui dise ce qu'il pouvait ou ne pouvait pas faire.

Il a donc commencé un esclandre et s'est rebellé envers les policiers. L'homme a tenté, en vain, de rameuter la foule présente autour d'eux pour les prendre à partie et donner plus d'importance à sa rébellion. Les passants n'ont pourtant pas réagi à ses appels et ont décidé de ne pas envenimer le travail déjà délicat de la police.

Dans sa colère d'être ainsi réprimandé, l'individu a blessé un des policiers présents au pouce. Il a donc fait l'objet d'une arrestation administrative.