Mons-Centre

L'homme d'une vingtaine d'année avait un comportement très bizarre.

Ce jeudi vers 23h, un cycliste a attiré l'attention de deux agents de la police boraine qui patrouillaient à Frameries. L'homme circulant à vélo portait une sacoche qui semblait assez lourde. Il effectuait également plusieurs allers retours entre la rue Dufrane et la rue Dejardin. 

Lors du contrôle, le cycliste a déclaré être en possession d’un cadenas de vélo. Mais la fouille réalisée par les policiers a révélé qu'il s'agissait en fait d'un couteau de "combat". 

Le Montois de 20 ans s'est défendu en expliquant qu'il s'agissait d'une arme utilisée dans le cadre de son travail de bûcheron. Il a ensuite été auditionné au commissariat et son "outil de travail" a été saisi.