Mons-Centre La quatrième édition, qui se déroulera le 8 décembre prochain, sera sans nul doute sold-out

C’était l’événement tant attendu sur les réseaux sociaux ce lundi dans la région montoise, et même au-delà. La God Save the 90’s, qui a récemment ébranlé le milieu de l’événementiel en annonçant la quatrième édition montoise le 8 décembre prochain, avait donné rendez-vous à ses fans ce lundi à 12h tapantes pour la vente des tickets.

Certains écrivaient que ce seraient la guerre ! C’est finalement l’habituel raz-de-marée qui a secoué la sphère festive de la région. "Plus de 50 % des places sont parties en à peine 7 minutes", confie Jéhanne Bergé, la responsable communication de la God Save the 90’s. "Mons reste toujours une ville de véritables fous. Comme pour chaque édition, les places partent à une vitesse folle ! Actuellement, il reste un peu moins de 1000 places à vendre".

La soirée du 8 décembre prochain sera, sans nul doute, une fois de plus sold-out. Il faut écrire que la God Save the 90’s sait recevoir. Pour sa quatrième édition, l’organisation promet des surprises de taille. "Notamment une guest star, bien évidemment des années 90. Mais nous n’en disons pas plus, on réserve la surprise". Période de fêtes oblige, un petit village de Noël sera disposé aux abords de Mons Expo, qui sera une nouvelle fois pris d’assaut.

Lors de la dernière édition , ce sont quelque 6.000 furieux des nineties qui s’étaient déhanchés sur les sons des Spices Girls, d’Aqua, ou encore de Britney Spears, évidemment déguisés. Là encore, même si la soirée était organisée quelques jours après le Doudou, les places avaient trouvé acquéreurs en un rien de temps.