Mons-Centre

Gosselies - Symphorinois 1-0. Les deux formations n’avaient pas encore connu la défaite avant ce match

Dès les premières minutes, les duels ne laissaient aucun doute, il s’agissait bien d’un match d’hommes ! Si les visiteurs parvenaient à poser le jeu, dans les premières passes, ils se heurtaient rapidement à une formation de Gosselies bien en place. Ferria Matias était le premier à se mettre en évidence, mais il manquait de précision. Bodson n’était pas plus précis. Les Symphorinois tentaient de réagir.

Mais il leur manquait la dernière passe pour faire la différence. À la pause, les deux formations retrouvaient les vestiaires sur un score nul et vierge.

"Il fallait bien négocier les premiers instants contre un adversaire solide", explique Fabrice Focant, l’entraîneur des Gosseliens. "J’ai rapidement senti l’implication du groupe."

Au retour des vestiaires, Gosselies héritait d’un penalty, à la suite d’une faute de main dans le rectangle. Conde Garcia débloquait la situation. "Le penalty était léger…", souligne Benoît Sotteau, le défenseur des visiteurs. "Malheureusement pour nous, l’adversaire a trouvé la faille. Le groupe n’est jamais parvenu à rentrer dans ce match. C’est dommage."

Les Gosseliens se procuraient encore quelques occasions franches. Mais ils ne parvenaient pas à en profiter. Les Symphorinois tentaient de revenir. Mais cela était trop timide. "Cette victoire va faire du bien", insiste Fabrice Focant. "Il faut continuer de la sorte. C’était un bon test contre une grosse équipe. Mais rien n’est encore fait. Il faut garder les pieds sur terre et directement travailler pour attaquer la suite."

Jérémy Delforge

Gosselies : Moriconi, Steens, Bombele (77e Revillod), Lefebvre, Bodson, (73e Soudant), Passalacqua, Durieux, Conde Garcia (85e Di Francesco), Feria Matias, Beugnies, Kemayou.

Symphorinois : Laus, François, Druart, Romano (70e Debus), Kwembeke, Sotteau, Sergeant (70e Harnould), Bahendözi, Bouton, Desomberg (77e Joret), Dell’Aquila.

arbitre : M. De Rubeis.

avertissements : Bodson, Passalacqua, Durieux, Conde Garcia, Bouyon.

les buts : : 48e sur pen. Conde Garcia (1-0).