Mons-Centre

Le député-bourgmestre va interpeller François Bellot, ministre de la Mobilité

La SNCB l'a annoncé, elle entend modifier les horaires des guichets de 33 gares. Dans notre région, seule Binche est concernée. Ouverts en semaine à partir de 5 h 45, les guichets devraient y fermer dès 13 heures au lieu de 20 actuellement. L'horaire du week-end reste inchangé avec des guichets ouverts de 7 à 14 heures. En dehors des heures d'ouverture, les usagers du rail devront composer avec les distributeurs automatiques.

Le ministre François Bellot justifie sa décision par des raisons budgétaires, affirmant que les navetteurs achètent principalement leurs tickets en matinée. Mais du côté du député-bourgmestre de Binche, la mesure passe mal. Laurent Devin interpellera donc le ministre la Mobilité pour lui rappeler l'importance de maintenir des guichets accessibles afin d’offrir une qualité de service aux usagers du rail, particulièrement aux publics fragilisés. Les raisons budgétaires ? Pour Laurent Devin, des solutions existent pour rentabiliser le travail d'un guichetier notamment par la mise en place de points Kiala ou de points Poste dans les gares les moins fréquentées.

"Diminuer les horaires d’ouverture d’un guichet laisse comme seule possibilité aux navetteurs l'utilisation du distributeur automatique", regrette Laurent Devin. "Bien que de nombreuses opérations sont possibles via ces distributeurs, les guichetiers assurent également des missions de soutien et d’accompagnement des voyageurs. Or une gare sans guichetier, c'est aussi des utilisateurs et un bâtiment historique laissés à eux-mêmes où il n'est plus possible d'obtenir le moindre renseignement ni aide de la part de la SNCB !"