Mons-Centre

La grogne fait suite au manque criant d'effectifs sur le territoire

En front commun, les quatre syndicats policiers (SLFP-Police, CSC, CGSP et SNPS) ont lancé un mot d'ordre de grève de 24 heures au sein de la police de la route du Hainaut. Les 49 policiers de ce service ont été appelés à stopper totalement le travail durant toute la journée de ce vendredi. Le mouvement est très suivi puisque seulement deux policiers sur 49 ont pris leur poste, selon les syndicats.

"La direction de la police fédérale n'a pas entamé les démarches pour réquisitionner les policiers hennuyers. Du coup, les policiers ont prévenu le CIC Hainaut durant la nuit qu'ils se déclaraient en grève," explique Philippe Bailly, président provincial du SLFP/Police.

Ce vendredi en cas d'incidents sur les autoroutes et les nationales du Hainaut, ce sont les agents des autres provinces soit de Namur, du Brabant Wallon ou même du Luxembourg qui seront appelés à intervenir.