Mons-Centre Les polices belge et française ont collaboré pour coincer les dealers impunis

La police des Hauts-Pays a mené ce mercredi entre 14h et 17h une opération visant à punir les trafiquants de cannabis qui viennent effectuer leurs deals à la frontière belgo-française.

La zone de police explique que bien souvent, des ressortissants français traversent la frontière pour vendre des stupéfiants, notamment du cannabis, aux environs du poste frontière. Dès que la police s'approche de trop près, les dealers s'enfuient et retraversent la frontière. Pour contrer ce sentiment d'impunité, les services de police des Hauts-Pays se sont coordonnés avec les services de police français, et ont mené une opération en civile.

Des agents étaient donc positionnés en civil afin d'observer tous les comportements suspects sans inquiéter les éventuels malfrats. Un dealer, ressortissant français, a été pris en flagrant délit de vente de stupéfiants (cannabis dans ce cas). L'individu est âgé de vingt ans. Il a été mis à la disposition de la justice.

La zone de police confirme que ce genre d'opération sera reproduit assez fréquemment, dans le but de tenter de restreindre au maximum les ventes aux alentours de la frontière. Les équipes se disent satisfaites de la bonne collaboration avec la police française. Cela assure un suivi de l'autre côté de la frontière dans le cas où le dealer arrive à s'échapper.