Mons-Centre

L'intervention a été particulièrement longue pour les pompiers de Braine et Soignies

La nuit de mardi à mercredi aura été particulièrement mouvementée pour les services d’intervention. Déjà sur le pont pour déblayer les voiries jonchées de branchages et procéder à l’un ou l’autre bâchage suite à la tempête Eléanor, les pompiers de Braine-le-Comte ont en plus dû intervenir sur un violent incendie, qui s’était déclaré au sein de l’Institut Saint-Gabriel de Braine-le-Comte, situé rue du Père Damien. Il était environ 3 heures du matin.

Les pompiers de Soignies ont également été mobilisés pour prêter main forte à leurs collègues. À leur arrivée, le bâtiment était totalement embrasé. « L’appel a été tardif. Nous présumons que ce sont des voisins qui ont senti les fumées et qui nous ont appelés », explique un pompier. L’intervention n’aura pas été simple.

Malgré le déploiement humain et matériel, les hommes du feu ont eu de la peine à maitriser le brasier. Les conditions climatiques et notamment les fortes rafales de vent n’ont évidemment pas aidé. Les pompiers sont finalement restés sur place jusqu’à 10 heures du matin pour éteindre le feu, sécuriser les lieux et éviter les risques de reprise, importants à cause du vent. Aucune victime n’est heureusement à déplorer. Les dégâts matériels sont par contre importants, tant au niveau de la toiture que du rez-de-chaussé, inondé par l'eau utilisée par les pompiers. Une partie des locaux du Centre de Formation en Alternance sont en effet endommagés, sans que cela ne perturbe les cours pour autant. 

L'origine du sinistre reste à déterminer.