Mons-Centre

La première pierre de la future nouvelle gare sera posée au printemps 2018

Le projet est dans les cartons depuis très longtemps, mais va seulement aboutir dans les prochains mois. La gare de Carnières, dont le guichet avait été fermé en 1993, va se transformer en bâtiment à double utilité. Le premier côté recevra les nouvelles consultations de l’ONE (Office de la naissance et de l’enfance). "Il n’y a plus de consultation de l’ONE à Carnières donc l’idée est de remettre à disposition un grand local où l’ONE pourra recevoir les mamans et leurs bambins pour les consultations traditionnelles", précise Jean-Charles Deneufbourg (PS), échevin des Travaux de la commune de Morlanwelz.

L’autre partie des locaux sera réservée au secteur associatif. "Ça sera une salle polyvalente de réunion. Il y a énormément d’associations dans l’entité. L’idée est de leur mettre à disposition une salle qui servira pour des réunions et pourquoi pas pour des expositions", poursuit l’échevin.

Pour mener à bien ce projet, un budget de 300.000 euros a été débloqué. L’argent ne proviendra pas des fonds propres de la commune, mais bien du droit de tirage de l’Idea (une enveloppe de 800.000 euros avait été remise à Morlanwelz après la cession de l’activité du Câble TV en 2007 par Idea). "La Ville de Morlanwelz a prévu cela dans le budget pour 2018."

Cela signifie que les travaux ne débuteront pas tout de suite. "Les plans doivent être validés par le conseil communal ce lundi, détaille Jean-Charles Deneufbourg. S’ils sont approuvés, les plans retourneront dans les mains d’Idea qui gère le dossier. Le cahier spécial des charges devra alors être établi avant de procéder à la publication sur le marché public. À ce moment-là, les entreprises pourront répondre et le dossier sera attribué."

La première pierre de la future nouvelle gare ne devrait donc pas être posée avant le printemps 2018.