Mons-Centre

Un ouvrier avait été blessé par balle en tentant de s'interposer

Le 20 juin dernier vers 10 heures, une tentative de vol à main armée était commise à Ghlin, au sein de la société Bouvé, située rue de Douvrain. Un homme armé avait fait irruption dans les locaux de l'entreprise alors que plusieurs secrétaires étaient présentes. Freddy Destrain, 48 ans, avait tenté de s'imposer et de faire barrage au malfrat.

Sur les images de vidéosurveillance diffusées par la police fédérale dans le cadre d'un appel à témoins, on peut apercevoir que ce dernier y parvient presque. L'homme arrive à moto et se stationne derrière une camionnette. Toujours casqué, il rentre dans le bâtiment, arme en main. Sans la moindre hésitation, il se dirige vers le bureau annexe.

Les caméras de surveillance montrent Freddy Destrain aller à la rencontre de l'individu. Une bagarre éclate et ce dernier ne parvient pas à se dégager de l'étreinte de l'ouvrier. Pour se libérer et prendre la fuite, l'homme ouvre le feu à trois reprises avant de remonter sur sa moto et de quitter les lieux, laissant derrière lui une victime grièvement blessée.

Aujourd'hui, la police tente toujours d'identifier l'agresseur, qui mesure entre 1m70 et 1m80 et est de corpulence forte. Au moment des faits, il portait un casque noir et était vêtu d'un pantalon noir, d'une veste blanche de marque Sergio Tacchini et de basket bicolore. Sa moto, de marque Suzuki, est de couleur rouge.

© DR

Les images de vidéosurveillance laissent penser que l'individu connaissait très bien le bâtiment, d'autant plus que la société est très discrète en façade : rien, si ce n'est la présence de véhicules utilitaires, n'indique qu'il s'agit d'une entreprise spécialisée dans l'installation de chauffage. Le jour des faits, plusieurs témoignages allaient d'ailleurs en ce sens.

Freddy Detrain, ancien joueur et entraineur de la RUS Beloeil, avait reçu une balle dans le ventre et avait dû être emmené d'urgence à l'hôpital à Mons, avant de finalement être transféré à Jolimont, à La Louvière, pour y subir une intervention visant à extraire la balle. L'homme s'en était heureusement sorti.

Les personnes ayant des informations sur ce fait sont invitées à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800/30 300 ou via avisderecherche@police.belgium.eu.