Mons-Centre C'est redevenu une tradition depuis 2014


En Obélix ou en Spirou, en joueur d'Anderlecht ou du Real, en Casanova ou en Coluche… Le Manneken Pis est le roi du déguisement. Si sa garde-robe semble ne pas avoir de limites, le costume que la petite statue arborera Mardi Gras est déjà tout choisi: ce sera le Gille de Binche.

Une tenue que le Manneken Pis avait déjà revêtu par le passé, avant qu'elle ne sombre dans l'oubli bruxellois. Mais, le premier modèle ayant été confectionné en 1929, le célèbre louageur Karl Kersten avait recréé une copie conforme en 2014. Ce nouvel habit avait été remis aux autorités bruxelloises à l'occasion du dixième anniversaire de la reconnaissance du carnaval de Binche par l'Unesco. Une journée qui est restée gravée dans bien des mémoires.

Depuis, le Manneken Pis revêt son costume de Gille chaque Mardi Gras. Un geste d’amitié destiné à symboliser l'amitié folklorique qui unit les Villes de Binche et de Bruxelles.